Gros chagrin, gros câlin

Marie-Francine Hébert

illustration de Isabelle Malenfant

Dominique et Compagnie

Sujet :

Une petite fille se réveille un beau matin avec un gros chagrin. Qu'en faire ?

Commentaire :

Cet album attrayant, à la couverture cartonnée et aux pages reliées, est écrit de façon très poétique. Les illustrations, au trait et couleurs tendres, donnent à voir des vagues, des visages simples mais expressifs, des petits cœurs brisés ou des fleurs ; elles rendent bien compte du désarroi dans lequel se trouve la petite fille. Mais le sens de l’histoire et du coup son message manquent de clarté : d'où vient ce gros chagrin représenté par un gribouillis noir ? Est-ce un monstre tombé du ciel que la fillette doit elle-même amadouer ou est-ce un vrai chagrin dû à une situation difficile vécue par l'enfant ? Dans ce cas, il ne devrait pas se réveiller subitement avec celui-ci, et ce n'est pas à lui de se bercer lui-même ! "Elsa fait semblant de rien pour ne pas éloigner les amis ni inquiéter les grands " : cette délicatesse peut être mal interprétée, comme si l’auteur donnait ce conseil à un enfant qui souffre… « Un gros chagrin, c'est comme une maladie " ; dans ce cas, l'enfant est-il lui-même le médecin ? Ne manque-t-il pas ce personnage dans l'histoire ? Ce livre peut susciter une discussion entre adulte et enfant si ce dernier semble en avoir besoin, mais il peut aussi faire peur et risque de renfermer l'enfant sur lui-même en lui laissant croire qu'il doit se débrouiller tout seul.

rédigé par QH

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
Gros chagrin, gros câlin Marie-Francine Hébert Dominique et Compagnie
AGE GENRE THÈME COTE
dès 6 ans albums Chagrin
Solitude
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
30 23,5 x 23,7 cm 9782896860319 15/03/12 14,50 
img/retour.png
 Retour