Celui qui n'aimait pas lire

Mikaël Ollivier

De La Martinière Jeunesse (Confessions)

Sujet : Mikaël Ollivier nous raconte comment enfant et adolescent il a été complexé par la lecture. Puis comment, grâce aux hasards de la vie, il a été amené à se construire et à changer le regard qu'il portait sur les livres.

Commentaire : Le hasard ou le destin prennent une place prépondérante dans ce roman autobiographique original, enlevé et riche. La vie nous est conté par Mikaël Ollivier à grands renforts de "si". L'auteur se dévoile pour le plus grand plaisir du lecteur : le sourire aux lèvres, nous le suivons enfant, grandissant à l'ombre d'un frère brillant, puis adolescent à la dérive puis... écrivain. L'éclairage neuf et pertinent qu'il offre sur les livres et la littérature est très séduisant. C'est avec passion qu'il nous parle des livres qui l'ont marqué. Il ne faut pas, à ce titre, être surpris par la couverture du livre, elle se contente de faire référence à l'un d'entre eux : "Romans et contes de Voltaire". Par ailleurs, et c'est très beau, ce livre est auréolé de l'amour qu'il voue à sa femme. Un bon moment de lecture en perspective, à faire découvrir autour de soi.

rédigé par CHD

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
Celui qui n'aimait pas lire Mikaël Ollivier De La Martinière Jeunesse (Confessions)
AGE GENRE THÈME COTE
dès 13 ans romans Livres
Témoignages
img/smiley.png
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
189 13.5 x 18 cm 2732432113 04/11/04 8,50 
img/retour.png
 Retour