La chambre vide

Gilles Tibo

illustration de Geneviève Côté

Soulières (Ma petite vache a mal aux pattes)

Sujet : « Je pleure parce que mon grand frère n’existe plus. Il est mort en courant trop vite derrière son ballon. Un monsieur qui roulait en automobile n’a pas eu le temps de freiner [... ] Et moi, sans mon grand frère je ne suis plus rien. Je le cherche dans la maison, dans la cour de l’école [... ]». La peine immense de ce petit garçon, alourdie par celle de ses parents, le poids constant de l’absence et le sentiment de révolte ne l’empêcheront pas de reconnaître la souffrance du « monsieur qui est très malheureux lui aussi » et, un jour, de lui pardonner.

Commentaire : Avec des mots admirables de justesse et de sensibilité, l’auteur nous plonge dans l’immense détresse de ce petit garçon qui voit tout son univers s’effondrer avec la mort de son frère aîné. Certains y verront trop d’insistance, mais comment minimiser le poids de cette souffrance ? Petit à petit, en douceur, un chemin s’ouvre dans le cœur de cet enfant qui, d’une révolte légitime vis-à-vis de l’auteur de l’accident, l’amènera au pardon libérateur et à l’espérance. L’ouvrage est destiné en priorité à des enfants confrontés à une peine semblable. Si le caractère sensible du sujet rend nécessaire l’accompagnement de l’adulte, le style et les mots sont ceux d’un enfant. Les illustrations, en noir et blanc mais empruntes de douceur, servent merveilleusement bien le but recherché par l’auteur : « pour que la peine s’atténue, pour que la blessure se referme, pour que la vie continue malgré la peine et la douleur ». Remarquable.

rédigé par QB

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
La chambre vide Gilles Tibo Soulières (Ma petite vache a mal aux pattes)
AGE GENRE THÈME COTE
6-7 ans romans Mort
Pardon
img/smiley.png
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
50 10,8 x 17,8 cm 2896070176 15/08/05 8,00 
img/retour.png
 Retour